André Verdet, Cosmogonies

 

Exposition passée

Du 21 février au 25 mai 2015

Même parcours de poésie et de peinture, André Verdet et Jean Cocteau se côtoient régulièrement sur les bords de la Méditerranée où ils sont tous deux installés. Cette rencontre se renouvelle aujourd’hui, la série de peintures et de céramiques sur le thème des « Cosmogonies » réalisée par André Verdet, prêtée par la Ville de Saint-Paul de Vence, faisant écho à l’exposition « Les Univers de Jean Cocteau ».

André Verdet est un poète, peintre, céramiste, passionné de jazz et d’astronomie, né à Nice en 1913. Il est ami avec Matisse, Chagall, Cocteau, Miró, mais aussi Desnos, son compagnon de lutte dans la Résistance, Giono qui l’initie à l’écriture, Prévert à la poésie et Picasso à la peinture.

Les étoiles, dont il fait l’apprentissage dès l’enfance à Saint‐Paul de Vence, le réconfortent lorsqu’il est déporté à Buchenwald. Elles seront désormais omniprésentes dans sa peinture et ses poèmes. Il leur consacrera notamment, des années 1970 aux années 1990, la série de pastels, acryliques et fusains sur le thème des Cosmogonies, présentée dans cette exposition. Le groupe de free jazz qu’il fonde en 1978 portera le nom d’une étoile, Bételgeuse.

André Verdet encouragera un grand nombre de jeunes artistes, dont Arman, Klein, Sosno et Ben, jusqu’à sa mort, en 2004.